Lettre

Publié le par Maryam

*

La lettre à Houadza Ben ‘Ali

 

  Le Prophète envoya une lettre à Houadza Ben ‘Ali, roi de Yamama avec Salit Ben ‘Amr Al  ‘Amiri. Elle était rédigée ainsi :

 

« Au nom de Dieu, celui Qui fait miséricorde, le Miséricordieux :

 

De Mohammed, le Messager de Dieu à Houadza ben ‘Ali ; Salut à quiconque suit le chemin.

Sache que l’Islam se répandra sur toute la terre. Si tu te convertis, tu seras sauvé et maintenu dans les fonctions. »

Houazda écrivit en réponse :

 

« J’ai apprécié ce que tu prêches. Sache que je suis moi-même un poète et un grand orateur, hautement redouté par les Arabes. Consolide mon pouvoir, et je suis prêt à te suivre. »

Après avoir lu cette missive, le Prophète déclara :

 

« Il n’aura même pas une parcelle de terrain. Qu’il périsse et que tout

ce qu’il détient en main disparaisse. »

 

 Houadza ne tarda pas à mourir, après la conquête de la Mecque.

 

 

 

 

Commenter cet article