A lire

Publié le par Maryam

 

 

*

{ Chapitre 3 } TROIS DIFFÉRENCES  Ceci étant dit, je lui tins ce raisonnement : Premièrement, Jésus n'est pas comme Moïse, car selon vous "JÉSUS EST UN DIEU", mais Moïse n'est pas un dieu. Suis-je dans le vrai? Il acquiesça par un : "Oui". Je concluais : Donc, Jésus n'est pas comme Moise ! Deuxièmement, selon vous "JÉSUS EST MORT POUR LES PECHES DE L'HUMANITÉ", mais Moïse n'eut pas à mourir pour les pêchés du monde. Est-ce vrai ?" Il répondit à nouveau par l'affirmative. Je dis encore: "Donc Jésus n'est pas comme Moise ! Troisièmement, selon vous "JÉSUS ALLA EN ENFER PENDANT TROIS JOURS", mais Moïse n'eut pas à Y aller. Est-ce vrai ?" Il répondit humblement : "Oui" . Je concluais pour la troisième fois: De ce fait, Jésus n'est pas comme Moïse".  "Mais, prêtre !" continuais-je. "Ce ne sont pas de véritables faits des faits solides, des faits tangibles; ce ne sont que de simples questions qui ont trait à la foi des gens et sur lesquelles les moins forts peuvent trébucher . ou tomber. Abordons plutôt quelque chose de plus simple et de plus facile afin que si les moins avertis de vos ouailles avaient à nous écouter parler, ils pourraient comprendre la discussion sans difficulté. Le prêtre était enchanté par la suggestion.  PÈRE ET MÈRE  (1) "Moïse avait un père et une mère, Mohammed aussi avait un père et une mère. Mais Jésus avait seulement une mère et pas de père humain. Est-ce exact ?" Il me dit: "Oui". Alors je répliquais: "DAAROM IS JESUS NIE SOOS MOSES NIE, MAAR MUHUMMED IS SOOS MOSES !" Ce qui signifie: "Donc Jésus n'est pas comme Moise, mais Mohammed est comme Moise !" (Jusqu'à maintenant le lecteur aura compris que je n'utilisais la langue des afrikanders que dans un but d'ordre pratique'. Je m'arrêterai cependant de l'utiliser dans cette narration  NAISSANCE MIRACULEUSE  (2) "Moïse et Mohammed sont nés normalement et de façon naturelle, c'est-à-dire de l'association physique d'un homme et d'une femme; mais Jésus a été créé par un miracle assez particulier. Vous vous rappellerez qu'il est' dit dans l'évangile de Saint Matthieu, premier chapitre,, verset dix-huit (1:18) ". . . Avant leur union (Joseph le Charpentier et Marie) elle se trouva enceinte (par l'action) du Saint-Esprit" . Or Saint Luc nous dit que quand, la bonne nouvelle de la naissance d'un saint garçon lui a été annoncée, Marie pensa: "... Comment cela se produirait il, puisque je ne connais pas d'homme ? L'ange lui répondit : Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre..." (Luc 1:35). Le Saint Qor'an confirme la naissance miraculeuse, de Jésus, en des termes plus nobles et plus sublimes. En réponse à sa question logique : "... Mon Seigneur ! Comment aurais-je un fils ? Nul homme ne m'a jamais touché". L'ange lui répliqua : "... Allah crée ainsi ce qu'il veut lorsqu'il a décrété une chose, il lui dit : "Soit !" et elle est" (11) (Saint Qor'an, AL-'IMRÂN 3:47). "Il n'est pas nécessaire à Dieu de planter un grain en l'homme ou en l'animal pour le créer, il n'a qu'à le vouloir et cela se réalise. C'est la conception musulmane de la naissance de Jésus". (Lorsque je comparais les versions coraniques et bibliques de cette naissance miraculeuse au Directeur, d'une Société Biblique de notre plus grande ville, et que je m'enquis de quelle version il préférerait rendre compte  11. Prière d'ouvrir le Saint Qor'an aux versets, 42, chapitre 3 et 16, chapitre 19, où la naissance de Jésus est racontée. Lisez les versets et leurs commentaires, et attirez l'attention de vos amis chrétiens sur la haute considération dont Jésus et sa mère jouissent en Islam. La version QOR 'ANIQUE ou BIBLIQUE l'homme inclina la tête et reconnut : "La version coranique"). En bref, je dis au prêtre : "Est-ce vrai que Jésus est né miraculeusement contrairement aux naissances de Moïse et de Mohammed ?" Il répondit fièrement "Oui !". Je lui dis "Donc Jésus n'est pas comme Moïse, mais Mohammed est comme Moïse". Et Dieu dit à Moïse dans le livre du Deutéronome, chapitre dix-huit verset dix-huit (18:18) "COMME TOI" (comme Moïse or Mohammed est comme Moïse". LES LIENS DU MARIAGE (3) "Moïse et Mohammed se marièrent et firent des enfants, mais Jésus restera célibataire toute sa vie. Est-ce vrai ?" Le prêtre répondit par l'affirmative une fois de plus, alors je répliquais : Donc, Jésus n'est pas comme Moïse, tandis que Mohammed est comme Moise"  JÉSUS REJETÉ PAR SON PEUPLE  (4) "Moïse et Mohammed ont été acceptés de leur vivant en tant que prophètes par leur peuple. Et même s'il est vrai que Moïse eut à souffrir de maintes tracasseries causées par les juifs - qui complotèrent contre lui dans le désert - cependant en tant que nation son peuple l'accepta comme un vrai messager de Dieu qui lui était envoyé. Mohammed aussi eut à subir les terribles souffrances que son peuple lui infligea, lui rendant la vie impossible. Or après treize ans de prosélytisme à la Mecque, il dut émigrer de la ville qui l'a vu naître. Cependant, avant qu'il ne décède, les arabes acceptèrent sa mission de Messager d'Allah.  Or, selon la Bible : "ELLE (la lumière, c'est-à-dire Jésus) EST VENUE CHEZ LES SIENS, ET LES SIENS NE L'ONT PAS REÇUE" (Jean 1:11). Et même aujourd'hui, après deux mille ans, son peuple - les Juifs dans leur ensemble - le rejette toujours. Serait-ce exact ? Le prêtre le reconnut effectivement, ce qui me fit dire : "DE CE FAIT, JESUS N'EST PAS COMME MOÏSE MAIS MOHAMMED EST COMME MOÏSE" .  ROYAUME "AUTREMENT DIT"  (5) "Moïse et Mohammed étaient aussi bien prophètes que rois. :Par prophète, je veux dire tout homme qui reçoit la révélation divine pour orienter les hommes. Il transmet cette guidance aux créatures de Dieu telle qu'il la reçoit, sans rien ajouter ni retrancher. Un roi est toute personne qui a pouvoir de vie et de mort sur son peuple. Il est de peu d'importance que cette personne-là porte une couronne ou n'en porte pas, ou si elle a été considérée comme roi ou monarque. Le principal est que si un homme a la possibilité de décider du châtiment capital, alors IL EST ROI. Moïse avait pareil pouvoir. Rappelez vous de l'israélite qui a été surpris ramassant du bois à brûler le jour du Sabbat. Ne fut-il pas lapidé à mort sur ordre de Moïse ? (Voir Nombres 15:36). D'autres crimes sont aussi mentionnés par la Bible et pour lesquels le châtiment capital était infligé aux juifs sur ordre de Moïse. Mohammed aussi avait pouvoir de vie et de mort sur son peuple.  II y a dans la Bible maints exemples de personnes qui n'avaient reçu que le don de la prophétie mais elles n'étaient pas en mesure de rendre effectives leurs directives. Certains de ces Saints hommes de Dieu, tels les prophètes Lot, Jonas, Daniel, Esdras et Jean le Baptiste étaient impuissants devant le rejet pur et simple de leur message. Ils ne pouvaient que le délivrer sans pouvoir imposer la loi. Le Saint Prophète Jésus appartenait malheureusement, à cette catégorie de prophètes. Les évangiles chrétiens le confirment clairement. Car quand Jésus, accusé de sédition, fut présenté au gouverneur romain Ponce Pilate, il fit une plaidoirie convaincante pour sa défense, afin de réfuter les fausses accusations dont il était l'objet : "JESUS REPONDIT : "MON ROYAUME N'EST PAS DE CE MONDE". SI MON ROYAUME ETAIT DE CE MONDE, MES SERVITEURS AURAIENT COMBATTU POUR MOI, AFIN QUE JE NE SOIS PAS LIVRÉ AUX JUIFS; MAIS MAINTENANT, MON ROYAUME N'EST PAS D'ICI-BAS" (Jean 18:36). Ceci a fini par convaincre Pilate (un païen) pour qui Jésus n'était pas en pleine possession de toutes ses facultés mentales, il n'apparaissait pas dès lors comme constituant un danger pour son pouvoir.  Jésus ne réclamait qu'un royaume spirituel, en d'autres termes, il prétendait n'être qu'un prophète. Est ce vrai ?" Le prêtre confirma mes propos. Je lui dis donc "Jésus n'était pas comme Moise mais que Mohammed au contraire était comme Moïse".  PAS DE NOUVELLES LOIS  (6) "Moïse et Mohammed apportèrent de nouvelles lois et une nouvelle réglementation à leur peuple. Moïse donnait non seulement les dix commandements aux Israélites, mais aussi un rituel complet pour guider son peuple. Mohammed, de son côté, est venu à un peuple enfoncé dans le barbarisme et l'ignorance. Les hommes , se mariaient avec leur belle-mère et enterraient vivantes leurs filles. L'alcoolisme, l'adultère, l'idolâtrie et les jeux de hasard étaient leur quotidien. L'historien Gibbon dans son "Histoire du déclin et de la chute de l'Empire Romain" (1776) nous dépeint les Arabes avant l'Islam en ces termes: "LA BRUTE HUMAINE, PRESQUE DÉPOURVUE DE SENS, N'EST QUE LÉGÈREMENT DIFFÉRENTE DU RESTE DE LA CRÉATION ANIMALE". II était très difficile de faire la différence entre "l'homme" et "l'animal" de cette époque; les hommes n'étaient qu'animaux sous une forme humaine.  De ce barbarisme abject, Mohammed a élevé son peuple et en a fait "un flambeau de lumière et de savoir", selon les propos de Thomas Carlyle. "POUR LA NATION ARABE, C ÉTAIT COMME NAITRE DES TENEBRES POUR ALLER VERS LA LUMIERE. ET C'EST AINSI QUE POUR LA PREMIERS FOIS L'ARABIE EST VENUE A LA VIE. UN PEUPLE DE PAUVRES BERGERS, ERRANT SANS ETRE REMARQUÉ DANS LEUR DÉSERT DEPUIS LA CRÉATION DU MONDE. REGARDEZ, LE LAISSE POUR COMPTE ;DEVENIR NOTABLE AU MONDE;. LE PETIT DEVENIR GÉANT DU MONDE. ET EN L ESPACE D'UN SIECLE, L'ARABIE EST A GRENADE D'UN COTE ET A DELHI DE L’AUTRE; ETINCELANTE EN VALEUR ET SPLENDEUR, ET BRILLANTE DE GENlE. L'ARABIE BRILLERA LONGTEMPS AU-DESSUS D'UNE GRANDE PARTIE DU MONDE..." Le fait est que Mohammed a donné à son peuple une loi et une discipline qu'il n'avait jamais connu auparavant.  "Pour ce qui est de Jésus, lorsque les Juifs le suspectèrent d'imposture, et qu'ils le crurent être venu pour pervertir leurs enseignements, il lui fut très difficile de les convaincre du contraire. Jésus dut pour cela les rassurer et leur dire qu'il n'était pas venu avec une nouvelle religion. Pas de nouvelles lois et pas de nouvelles réglementations. Je cite ses propres termes relevés dans les évangiles  "NE PENSEZ PAS QUE JE SOIS VENU ABOLIR LA LOI OU LES PROPHETES. JE SUIS VENU NON POUR ABOLIR, MAIS POUR ACCOMPLIR. EN VÉRITÉ jE VOUS LE DIS, JUSQU'A CE QUE LE CIEL ET LA TERRE PASSENT, PAS UN SEUL IOTA, PAS UN SEUL TRAIT DE LETTRE DE LA LOI NE PASSERA, JUSQU'A CE QUE TOUT SOIT ARRIVÉ" (Matthieu 5:17-18). En d'autres termes, il n'était venu avec aucune loi ou réglementation; il était simplement venu pour accomplir l'ancienne loi. C'est ce qu'il a essayé de faire comprendre aux Juifs. A moins qu'il ne parlait qu'à demi-mots, essayant de les bluffer pour qu'ils l'acceptent en tant qu'homme de Dieu, usant de subterfuges pour leur faire "avaler" une nouvelle religion ! ce qui ne pouvait être le cas. C'est impensable que ce Messager ait jamais utilisé de moyens aussi déloyaux dans le but de pervertir la Religion de Dieu. Il s'est lui-même soumis aux lois de Dieu. II observait les commandements de Moïse et respectait le Sabbat. Pas une seule fois il n'a été montré du doigt par le moindre juif, l'accusant de ne pas jeûner ou de ne pas se laver les mains avant de manger. Accusations qui étaient souvent dirigées contre ses propres disciples, mais jamais contre Jésus en personne, car il était un bon juif qui honorait les lois des prophètes, ses prédécesseurs. En fait, il n'a ni inventé de nouvelle religion, ni proposé de nouvelles lois à l'opposé de Moïse et de Mohammed. Ne suis-je pas dans le vrai ? demandais-je au prêtre. Il me répondit encore par l'affirmative, ce à quoi je répliquais : "De ce fait, Jésus n'est pas comme Moïse mais Mohammed est comme Moïse".  COMMENT ILS SONT MORTS  (7) "Moïse et Mohammed, tous deux décédèrent de mort naturelle. Mais, selon la chrétienté, Jésus aurait été violemment tué sur la croix (I2). Est-ce exact ?" Le prêtre dit: "Oui". Je déclarais : Donc, Jésus n'est pas comme Morse mais Mohammed est comme Moïse".  AU PARADIS  (8) "Moïse et Mohammed sont tous les deux restés enterrés après leur mort alors que, selon vous, Jésus est au Paradis. Est-ce exact ?" Le prêtre confirma encore une fois, ce qui me fit dire à nouveau que "Jésus n'était encore une fois pas comme Moise, mais que Mohammed bien au contraire l'était". 12. Consulter "Crucifixion ou Crucifixion ?" par le même auteur.

 *

 La suite en click !!

 

 

 

 

Publié dans Ecritures révélés

Commenter cet article