Lettre

Publié le par Maryam

* 

La lettre d'Omar (DAS) au fleuve du Nil

*

Commentaires :

*

...Les coptiques, c'est-à-dire les chrétiens d'Egypte suivaient une pratique très sauvage.

Ils avaient l'habitude d'organiser une grande fête tous les ans au début de chaque été. C'était un jour de réunion joyeuse. Cependant, il été marqué par un sacrifice humain. Une jeune fille, parée comme une mariée, était jetée dans le Nil. Les gens pensaient que ce sacrifice était indispensable pour plaire au fleuve afin d'obtenir une grande inondation pour leurs champs desséchés.

*

Si le Nil était mécontent, pensaient-ils, il n'y aurait plus d'inondation, ni de récolte.

Les coptiques demandèrent a Amr l'autorisation de sacrifier une jeune fille comme d'habitude. Il leur interdit cet acte de sauvagerie.

*

Il arriva que le Nil eût très peu d'eau cette année-là. Les récoltes manquèrent. Beaucoup de paysans décidèrent de quitter le pays.

Amr écrivit au Calife Omar pour lui demander conseil. Celui-ci approuva l'action de Amr. Lui aussi envoya une lettre adressée au Nil qui disait:

*

"Du Serviteur d'Allah et Chef des Musulmans Au fleuve du Nil "

*

"Au Nil! Si vous coulez de votre propre volonté, alors ne coulez pas. Mais si votre cours est contrôlé par Allah, le Tout-Puissant, nous prions Allah de garder votre puissant débit".

*

Cette lettre fut jetée dans le fleuve, comme l'ordonna le Calife.

Et... le fleuve coula en abondance tel que cela ne s'était jamais produit auparavant. Le doua'a de Omar fut accepté par Allah.

*

Le pays fut à nouveau vert de moisson. Les paysans furent heureux.

La pratique du sacrifice humain venait de se terminer pour toujours.

*

Les Quatre Califes de l'Islam
Abou Bakr (DAS), Omar (DAS), Osman (DAS) et Ali (DAS)
Par le Professeur Fazl Ahmad
P60

Publié dans Lettres de Sagesse

Commenter cet article