Commerce

Publié le par Maryam

*

Le commerçant

*

*

Il arrive également au commerçant de mentir en présentant sa marchandise et en affichant son prix . Du reste, les commerces, chez nous, sont souvent fondés sur grande convoitise : le vendeur veut le maximum et l’acheteur le minimum, laissant la convoitise dominer les échanges dans les marchés et les boutiques. Pourtant, l’Islam déteste cette pratique de la convoitise, ses excès et l’hypocrisie qu’elle génère. En effet, l’Envoyé de Dieu  a dit :

 ** 

 « les deux partenaires d’une vente ont le choix tant qu’ils ne se quittent pas. S’ils concluent leurs acte, leur transaction sera bénie. S’ils mentent et le cachent, peut être auront-ils un certain profit , mais ce profit anéantira le caractère béni de leur transaction. » Dans une autre version : « Le caractère de leur transaction sera détruit…Car le faux serment dilapide la marchandise et anéantit le profit.»

*

(Ahmad).

*

Comme il existe par ailleurs, des acheteurs peu expérimentés qui croient facilement à tout ce que leur racontent les vendeurs, la Foi implique qu’on exploite pas leur naïveté pour doubler le profit ou cacher le vice d’une marchandise. En effet l’Envoyé de Dieu  a dit :

*

« Ta trahison est grande si dans une conversation avec ton frère, lui te croit alors que toi, tu lui as menti »

*

(Al-Bukhârî)

Il a dit également : « Il n’est pas permis à un individus musulman, en vendant une marchandise dont il sait qu’elle comporte un vice de ne pas le porter à la connaissance de l’acheteur »

*

(Al-Boukhârî)

 *

De même, Ibn Abî Awfa rapporte ceci : « Un homme a présenté une marchandise au marché en jurant par Dieu qu’il a reçu grâce à elle ce qu’on a jamais reçu, ceci pour piéger un musulman et l’amener à l’acheter. C’est à cette occasion que fut révélé le verset suivant :

 *

« Ceux qui vendent à vil prix leur engagement envers Dieu et leurs serments, voilà ceux qui n’auront aucune part dans la Vie future. Dieu ne leur parlera pas. Il ne les regardera pas, le Jour de la Résurrection. Il ne les purifiera pas et un châtiment douloureux les attend ».

 

(Sourate Al-‘Imran – la Famille –verset : 77 ).

*

*

Publié dans Le musulman

Commenter cet article