sermont

Publié le par Maryam

*

Le faux sermont et le faux témoignage

*

**

Le faux serment dans le témoignage est la pire forme des mensonges. C’est pourquoi, en témoignant, le fidèle musulman est tenu de ne jamais hésiter à rétablir la vérité, même à l’encontre de la personne qui lui est la plus chère et la plus proche.

 Il ne doit en aucun cas céder aux liens de parenté et à l’esprit du corps, ni se soumettre à l’emprise de la convoitise ou de la peur.

 *

Il faut savoir que l’élection des candidats au sièges parlementaires et aux postes publics est une sorte de serment. Ainsi, celui qui élit un homme dont la compétence et l’intégrité  sont douteuses aura menti, mystifié et n’aura pas été équitable.  

*   

Car Dieu  a dit : 

 

« Ô vous qui croyez ! Pratiquez avec constance la justice en témoignage de fidélité envers Dieu , et même à votre propre détriment ou au détriment de vos pères et mère et de vos proches, qu’il s’agisse d’un riche ou d’un pauvre, car Dieu a la priorité sur eux deux. Ne suivez pas les passions au détriment de l’équité, mais si vous louvoyez ou si vous vous détournez, sachez que Dieu est bien informé de ce que vous faîtes ». 

(Sourate An-Nissâ’ – Les Femmes – verset : 135).

  *

Abû Bakr rapporte que l’Envoyé de Dieu  a dit :

« Voulez-vous que je vous indique les plus grands péchés ? Nous dîmes : Certes, oui. Il dit : Ce sont le fait ‘associer un autre à Dieu, de ne pas respecter la piété filiale et de tuer une personne. Il était adossé puis se redressa en restant assis et dit : Mais c’est surtout le mensonge et le faux témoignage. Il n’a cessé de le répéter au point que nous nous sommes dit : Pourvu qu’il s’arrête !

*

(Al-Bukharî).

* 

La falsification est un sombre mensonge. Il ne dissimule pas seulement la vérité, mais l’écrase pour lui substituer l’erreur. Sa menace est grave et destructive pour les individus dans les affaires générales. Voilà pourquoi l’Envoyé de Dieu met tant en garde contre cette hideuse pratique.

*

Publié dans Le musulman

Commenter cet article