Retour

Publié le par Maryam

*
Akeem Olajuwon et sa reconvertion 

*

 
 
Akeem Olajuwon grandit au Nigeria, où il s'essaie tout d'abord au football, comme gardien de but. Il rejoint les États-Unis et l'université de Houston, où il évolue aux côtés de Clyde Drexler.

Il est sélectionné en première position de la draft 1984 par les Houston Rockets, deux places avant Michael Jordan. Il se convertit à la religion musulmane, et ajoute un « H » à son prénom. Il pratique alors la religion, et observe même le ramadan durant la saison régulière, bien que cela le diminue physiquement durant cette période.
Ancien joueur de basket-ball américain ayant évolué dans le club NBA des Houston Rockets avant de terminer sa carrière aux Toronto Raptors.

Olajuwon est sans conteste l'un des meilleurs pivots de l'histoire de la ligue, aux côtés de Bill Russell, Wilt Chamberlain, George Mikan, Shaquille O'Neal, Kareem Abdul-Jabbar, Patrick Ewing et David Robinson. Sa dextérité et ses performances sur le terrain lui ont valu le surnom de Hakeem "The Dream". Il avait une très bonne mobilité pour son poste de pivot et ses 2.13 mètres.

 

Cette jolie mosquée fondée par Hakeem Olajuwon (un des plus grands joueurs NBA de tous les temps) se situe à Houston (USA). Il est reconverti depuis 1991 à l'Islam.




The Islamic Da'Wah Center, founded in 2002 by former Houston Rockets star Hakeem Olajuwon, is in a former 1928 bank building downtown. Women pray behind the screened area at the right, and men pray in the carpeted center facing left, the direction of Mecca.



The mezzanine of the Islamic Da'wah Center looks down on the central prayer area. The large ornate bowl on a stand is actually a light fixture.



The Islamic Da'Wah Center, nicknamed Olajuwon's Mosque, sits in the 200 block of Travis in downtown Houston.

Photos d'Hakeem Olajuwon



Hakeem Olajuwan speaks to Houston police officers in 2003 during an education program at the Islamic Da' wah Center, downtown. The program designed to make officers more sensitive to Islam and more aware of hate crimes.

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article